Le 28 octobre 2021, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a nommé le divisionnaire Patrick Gauchat chef de l’Organisme des Nations unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST) au Proche-Orient. C’est la première fois qu’un officier suisse est détaché pour prendre le commandement d’une opération de maintien de la paix de l’ONU. Le Conseil fédéral en a été informé lors de sa séance du 24 septembre 2021.

La Suisse considère la nomination du divisionnaire Gauchat comme une reconnaissance des contributions qu’elle apporte depuis des années dans le cadre d’opérations internationales de maintien de la paix. À l’heure actuelle, quelque 250 militaires suisses participent volontairement à des engagements de promotion de la paix.

La première opération de maintien de la paix de l’ONU
Mise en place par le Conseil de sécurité de l’ONU en 1948, l’ONUST (Organisme des Nations unies chargé de la surveillance de la trêve ou United Nations Truce Supervision Organization [UNTSO] en anglais) est la première opération de maintien de la paix de l’ONU. Elle est composée d’environ 150 observateurs militaires non armés et de plus de 200 employés civils. Pour la Suisse, le travail de l’ONUST est crucial : cette opération indispensable contribue à réduire les risques et à empêcher l’escalade de la violence dans une région peu stable. Avec 13 militaires, la Suisse représente l’un des groupes d’observateurs militaires les plus importants au sein de l’ONUST.

Le mandat de l’ONUST consiste pour l’essentiel à surveiller les trêves et les accords de cessez-le-feu, à empêcher l’escalade des incidents et à soutenir les autres missions de la paix de l’ONU, actuelles ou futures, dans la région.

Observateurs militaires au Golan et au Sud-Liban
À l’heure actuelle, l’ONUST déploie ses observateurs militaires dans des opérations de paix au Golan (United Nations Disengagement Observer Force, UNDOF) et au Sud-Liban (United Nations Interim Force in Lebanon, UNIFIL). L’ONUST assure en outre le dialogue avec la région. Pour accomplir ses tâches, elle tient des bureaux de liaison en Égypte, en Israël, en Jordanie, au Liban et en Syrie.

Le divisionnaire Patrick Gauchat dirige actuellement la Délégation suisse au sein de la Commission de supervision des nations neutres en Corée (Neutral Nations Supervisory Commission, NNSC). Il dispose d’une longue expérience des opérations internationales de maintien de la paix et a assumé différentes fonctions au Proche-Orient, dans les Balkans, en Corée et aussi au siège de l’ONU à New York. Dans sa fonction de milice, il était jusqu’à fin 2017 le remplaçant du commandant de la région territoriale 1.

Adresse en cas de questions
Lorenz Frischknecht
Suppl. chef Communication / porte-parole DDPS
+41 58 484 26 17


Lien vers le communiqué de presse original.

Actualité précédente